Langues

Rivetage radial

Principe de base : l’application détermine le procédé.

Toutefois, dans la plupart des cas où un assemblage de grande qualité est essentiel, le procédé de rivetage radial constitue un choix optimal compte tenu du court temps de cycle, du faible effort requis et du résultat de grande qualité.

La bouterolle décrit une trajectoire en rosette. Le rivet est déformé dans trois directions. En sens radial vers l’extérieur, en sens radial vers l’intérieur et de manière superposée également tangentiellement.

Excellent état de la surface après le sertissage: Dans le cas du procédé de rivetage radial, la bouterolle ne tourne pas. La friction de glissement entre l’outil et la pièce à déformer est ainsi réduite au strict minimum. Cela permet d’obtenir une surface d’excellente qualité.

Faible contrainte sur les pièces à sertir: Il est même possible de riveter les pièces en bakélite ou en céramique. Les efforts latéraux sont négligeables. Il n’est généralement pas nécessaire d’appliquer un maintien.

Rivetage tangentiel: il s’agit d’une forme de rivetage radial qui se distingue uniquement par le fait que la trajectoire de la bouterolle ne passe pas par le centre. Ce procédé de rivetage est employé dans des cas particuliers.


Dans les clips vidéo ci-dessous, on voit très bien que la bouterolle ne tourne pas, contrairement à la technologie de rivetage orbital.